Bourrache – Borago officinalis

4,00 $10,00 $

Une abondance de petites fleurs bleues, attirant les pollinisateurs, qui agrémentent les salades de verdure et de fruits. Plante compagne par excellence au potager. Les jeunes feuilles au léger goût de concombre sont ajoutées au salade ou cuites comme des épinards.

Idéal en Potager, Bordure, Plate-bande, Îlot de fleurs sauvages, Massif.

Effacer

Description

La bourrache est une plante annuelle qui se ressème très facilement d’une année à l’autre, donnant parfois 2 à 3 générations dans la même année. Excellente plante mellifère et très ornementale avec ses gracieuses petites fleurs en forme d’étoiles, disposées en grappes, d’un bleu inégalable (peuvent aussi être blanches) et ses feuilles ovales et poilues au goût de concombre. Bonne compagne au potager, elle éloigne les limaces, protège les tomates des oeufs des papillons, aide les fraises, les choux et les épinards à pousser. Facile à cultiver, la bourrache ne nécessite que très peu d’entretien et pousse pratiquement toute seule.

En cuisine

La bourrache peut être consommée à la fois comme légume et comme herbe condimentaire. On consomme les jeunes feuilles, fleurs fraîches et les graines qui elles, sont pressées pour faire de l’huile de bourrache, réputée pour les problèmes de peaux car son huile est riche en acides gras essentiels. Les jeunes feuilles crues, se mangent en salade ou en jus vert (extracteur) et plus vieilles elles se cuisent comme des épinards (à la vapeur c’est encore mieux) et elles agrémentent des potages! Les majestueuses fleurs servent à parfumer les boissons, décorer les salades et salades de fruits, colorer les vinaigrettes, décorent les gâteaux, pris dans des glaçons pour décorer les boissons en été, confites, etc. Un bouillon de feuilles de bourrache teinte en vert les conserves de légumes de couleurs fades! Un coulis de feuilles de bourrache accompagnera audacieusement les fromages de chèvre frais et certains plats de poisson. On peut la boire dans un vin aromatisé à la bourrache. La conservation de la bourrache : Il faut utiliser fleurs et feuilles rapidement, ou les faire sécher sur un grillage étalé sur des tréteaux, dans un local ombragé et ventilé. Conservez-les au frais, à l’abri de la lumière.

Vertus médicinales

Les informations sur le côté médicinal sont données à titres informatif seulement. Toujours consulter un professionnel avant d’utiliser les plantes. Chaque cas est différent selon l’état de santé de chacun!

Lactagogue: accroît la quantité de lait des mères qui allaitent. Pectorale: affection des poumons, bronchites. Tonique pour les glandes surrénales et le système nerveux. Sudorifique, fébrifuge, diurétique et laxative. L’infusion de bourrache fait augmenter la transpiration et la décoction fait réduire la fièvre. On l’utilise pour aider à l’élimination; rhume, bronchite, rhumatismes et chlorure. Émolliente: la bourrache contient du mucilage, ce qui lui donne des propriétés émollientes, adoucissante, rafraîchissante qui en font un calmant pour la toux. Anti-inflammatoire: faire un cataplasme de bourrache en grattant les poils sur les feuilles et en appliquer sur les inflammations. Feuilles macérées pour les coupures et l’eczéma. Au Moyen Âge, on lui attribuait des vertus aphrodisiaques. L’huile de bourrache est utilisée en cosmétique contre le vieillissement de la peau. La tisane de bourrache éloignerait la tristesse et aiderait à retrouver la joie de vivre ! Riche en vitamine C, en calcium, en magnésium et en potassium. Sa consommation alimentaire prévient le vieillissement de la peau, les rides ou les vergetures ; elle fortifie la santé des ongles et des cheveux, et combat l’inflammation des voies urinaires.

Entretien

A part désherber lors des premières semaines, la bourrache ne nécessite pas d’entretien particulier. Vous pouvez pailler le sol de feuilles mortes ou de copeaux de bois pour garder la terre humide et empêcher les mauvaises herbes. La bourrache pousse facilement et s’accommode de la majorité des types de sol, même pauvres. Elle se débrouille toute seule pour le reste. Si le temps est sec vous pouvez arroser pour qu’elle reprenne de la vigueur mais pas obligatoire. Procurez lui seulement un minimum d’ensoleillement pour qu’elle produise de nombreuses fleurs. Une fertilisation n’est pas nécessaire. Dans une terre riche la bourrache a tendance à développer ses tiges et ses feuilles au détriment des fleurs. Éclaircissez, lorsque les plants ont 3 ou 4 feuilles, pour n’en conserver qu’un tous les 40 cm.

Toxicité

Aucun! Dans le cadre d’une alimentation variée, rien n’est à craindre (ne mangez pas que de la bourrache durant un mois…). Les personnes sensibles peuvent développer une dermatite au contact des feuilles fraîches.

Informations complémentaires

Aménagement

Bordure, Îlot de fleurs sauvages, Massif, Plate-bande, Potager

Besoin en eau

Peu, Moyen, Beaucoup

Couleur de floraison

Bleu

Cycle de vie

Annuelle qui se ressème

Ensoleillement

Soleil, Mi-ombre

Fonctions en Permaculture

Accumulateur dynamique, Attire les pollinisateurs, Insectes bénéfiques, Résistant aux chevreuils

Hauteur x Largeur

40cm x 40cm

Période de floraison

Juin, Juillet, Août, Septembre

PH

Acide, Neutre, Alcalin

Richesse du sol

Pauvre, Moyen, Riche

Texture du sol

Léger (sable), Moyen (limon)

Utilisation

Comestible, Médicinale, Utilitaire

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bourrache – Borago officinalis”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *