Un aperçu de la Permaculture

La permaculture est une science de conception de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains utilisant des principes d’écologie et le savoir des sociétés traditionnelles pour reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels.

Le but de la permaculture est de créer, par une conception (design) réfléchie et efficace, des sociétés humaines respectueuses de la Nature et des hommes. Le terme a été défini dans les années 70 par Bill Mollison et David Holmgren. À l’origine, la permaculture s’est surtout focalisée sur les systèmes agricole, car « sans agriculture durable, il ne peut y avoir d’organisation sociale stable »; de là vient sans doute l’assimilation courante de la permaculture à une simple technique d’agriculture ou de jardinage, alors qu’elle concerne tous les éléments d’une société.

Pour le volet jardinage, nous aimons bien dire qu’il s’agit de créer un écosystème basé sur l’observation de la nature elle-même ! Puisqu’en nature, personne ne va arroser lors de période de sécheresse, personne ne répand de pesticide et d’engrais et surtout personne ne va désherber. Pourquoi devrions-nous le faire dans nos jardins ? Si notre système de production est basé sur le modèle de la nature, tout ceci ne devient plus nécessaire.

Les règles éthiques de la Permaculture

  • Prendre soin des gens
  • Prendre soin de la nature
  • Partager les surplus avec les gens et la nature (faune et flore)

Les principales notions

  • La particularité de la permaculture par rapport à la plupart des disciplines scientifiques actuelles est sa vision systémique. Plutôt que d’étudier les éléments constituant un système pour comprendre ce système, la permaculture s’attache aux connexions entre ces éléments. On ne peut pas comprendre la forêt en étudiant séparément les arbre, les insectes, les bactéries, le sol … mais en observant les relations fonctionnelles entre ces éléments, qui font de la forêt plus qu’une simple somme d’arbres, un véritable écosystème autorégulé. Chaque élément est en relation (maison, route, étang, jardin nourricier, compost, arbre, plante …) avec d’autres éléments afin de créer des interactions et une coopération. Ainsi chaque relation possible est analysée lors du design afin de trouver les meilleures combinaisons possibles.
  • Chaque élément a plusieurs fonctions. Si un élément a une seule utilité … il n’est peut être pas utile !
  • Chaque fonction importante est assurée par plusieurs éléments.